France: remontrances du tribunal pour des agressions armées contre des Maghrébins

Voilà à quoi mène le racisme! Ca s’est passé à Salon de Provence! Ces peines ridicules constituent un encouragement à tous les racistes.

Dépêche de l’AFP:

Six jeunes hommes ont été condamnés lundi à six mois de prison avec sursis pour des violences aggravées contre trois Maghrébins sans papier par le tribunal correctionnel d’Aix-en-Provence, qui n’a pas retenu le mobile raciste, a-t-on appris auprès de l’un des avocats des victimes.
Les six jeunes, âgés de 20 à 28 ans et qui avaient reconnu les faits, ont été condamnés à 10 mois de prison avec sursis ainsi qu’à l’indemnisation des victimes, pour violences assorties de trois circonstances aggravantes, la réunion, la préméditation et l’usage d’arme.

Le tribunal a cependant écarté le mobile raciste.
Il « a considéré que ce n’était pas la première motivation de ces gens, qui étaient +de se faire justice à soi-même+, selon les mots du juge », a indiqué à l’AFP Me Olivier Lantelme, l’un des conseils des victimes.
Le 20 décembre 2011, accompagnés du frère mineur de l’un d’eux (qui a reçu une mise en garde de la justice des mineurs), ils avaient fait irruption dans un cabanon de Salon-de-Provence habité par des sans-papiers de nationalités tunisienne et marocaine.
Alors que ceux-ci étaient endormis, les sept jeunes gens, cagoulés, armés de deux fusils, d’une matraque télescopique, de deux bombes lacrymogènes, d’un gomme-cogne et d’un fusil de paint-ball s’étaient fait passer pour des policiers venus les expulser, avant de les rouer de coups. Des balles en caoutchouc avaient été tirées occasionnant plusieurs blessures visibles à l’une des victimes qui a bénéficié de 5 jours d’ITT.
Me Lantelme a fait part de sa déception à l’annoncée du délibéré, « d’autant que le parquet nous avait rejoint » sur le mobile raciste de l’agression, a-t-il souligné.
« Le racisme est difficile à faire condamner dans le prétoire pénal, et pourtant tous les textes nous protègent », a-t-il estimé.
Le parquet avait réclamé une peine de 9 mois de prison dont 5 avec sursis contre chacun des six jeunes hommes.

Cet article, publié dans racisme, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s