Des militants FLN emprisonnés par l’Etat français, aux prisons du FLN!

« Pour le Front, la prison est une école, le patriote algérien doit y parfaire son instruction et son éducation civique, politique et sociale. A moins que la répression ne liquide physiquement tous les nationalistes, le système se retourne ici contre lui-même parce qu’il permet le regroupement d’éléments nationalistes animés par une même foi et un même idéal… ».

A ce sujet, une émission de radio sur Fréquence Paris Plurielle à propos des prisons au temps de la guerre d’Algérie (54-62) . On vous laisse avec la présentation dont les conclusions sont peut-être un peu hatives… comme notre titre d’ailleurs! 😉

La lutte des prisonniers politiques du FLN incarcérés en France

Mohand Zeggagh nous propose dans son dernier ouvrage : « Prisonniers politiques FLN en France pendant la guerre d’Algérie 1954-1962 » avec comme sous-titre, « La prison, un champ de bataille », une lecture de la guerre d’Algérie vue de l’intérieur des prisons françaises. Comment ces 6000 prisonniers ont poursuivi la lutte de libération aussi bien dans les tribunaux avec leurs collectifs d’avocats, que enfermés dans les prisons grâce à une résistance quotidienne et à l’organisation de trois grèves de la faim. Ces mouvements déterminés pour la dignité et la liberté ont préfiguré la résistance qui se développera dans les prisons durant les années 70 et 80 de l’ensemble des prisonniers.

Cet article, publié dans Algérie, colonialisme, Crimes policiers, Emissions de radio, histoire, Prison, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s